role model mazars women empowerment mixité parité mazars RSE virginie chauvin

Mixité : capitaliser sur les rôles modèles

« Plus de femmes pour croître mieux ? » J’en suis intimement convaincue. Or, pour qu’il y ait davantage de femmes dès le middle management – là où l’écart se creuse –, encore faut-il que les femmes aient des modèles de réussite auxquels s’identifier.

La mixité, un sujet on ne peut plus d’actualité à l’heure où, en dépit d’avancées notables et de nombreuses mesures en faveur de la parité, les inégalités femmes-hommes persistent au sein de la majorité des secteurs d’activités. Si sous l’effet de la loi Copé-Zimmermann, la France s’est démarquée en matière de féminisation des Conseils d’Administration et de Surveillance, le clivage subsiste : les hommes occupent toujours les deux-tiers des postes de management et on dénombre moins de 5% de femmes présidentes.

Parmi les multiples raisons de ces disparités : le manque de modèles de réussite féminins, pourtant fondamentaux. Pour changer la donne, les femmes doivent avant tout se faire confiance, être ambitieuses, oser s’imposer dans un système bâti par les hommes en embarquant ces derniers dans cette transition, dont les fruits profiteront à tous. Car ce sont bien celles qui ont rejoint les plus hautes sphères – et celles qui y parviendront – qui contribueront à ouvrir la voie à toutes les autres. En effet, la mixité n’est pas qu’une question de modèles traditionnels masculins, ancrés, à oser dépasser, c’est aussi une affaire de représentation des femmes.

C’est pourquoi la mise en lumière des parcours de femmes inspirantes permet de démontrer qu’une ascension professionnelle est possible jusqu’au plus haut niveau. D’ailleurs, chaque femme peut agir à son échelle (leadership, mentoring…) en stimulant les aspirations et influençant positivement à son tour. Il est donc nécessaire et urgent de voir l’éventail de rôles modèles s’étoffer mais surtout se diversifier afin que chacune puisse s’identifier et réaliser que oui, il est possible d’évoluer, de réussir et de s’épanouir au travail dans son style et avec sa propre personnalité, tout en préservant un juste équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

J’ai plaisir à constater l’émergence d’une nouvelle génération de femmes influentes, qui ont su s’affranchir du plafond de verre. Toutefois, seule l’implication sincère, réelle et collective de l’ensemble de la société, des hommes, des femmes, des politiques comme des entreprises pourra rendre possible ce changement culturel de fond et de long terme. Chacun a son rôle à jouer et doit croire dans le potentiel de la mixité au vu du formidable levier de performance et d’engagement qu’il représente. Nous ne sommes qu’aux prémices de la transformation de notre modèle traditionnel en un modèle amélioré : plus mixte, plus inclusif et plus diversifié. Au bénéfice, non pas juste des femmes, mais de la société dans son ensemble.

Virginie Chauvin

Virginie Chauvin

Associée, membre du Comité Exécutif de Mazars France